Les élèves de deux classes de Seconde Bac Pro du lycée Poutrain ont récemment rencontré un jeune dessinateur de mangas, Jason Butel.

 

Dans le cadre d’un projet en lien avec leurs programmes de Français, Géographie et Arts Appliqués, ils ont découvert le travail d’un dessinateur qui les a guidés pour s’essayer au dessin très codifié du style manga. Une prise de contact sous forme d’interview, suivie d’une plongée dans l’univers de ce mode d’expression qui, au Japon, dépasse largement la bande-dessinée. Ainsi, les élèves ont-ils découvert l’omniprésence du manga dans la société japonaise : divertissement donc, mais aussi média pour tous les âges, référence  socio-culturelle…

Et grâce aux conseils de Jason Butel, chacun a eu l’opportunité de s’essayer au dessin. L’appréhension  de certains a rapidement été balayée par une prise de confiance encourageante  :  réaliser l’existence d’une réelle capacité de réussite…

Prendre confiance en ses capacités en dessinant des mangas, belle entrée en matière en ce début d’année scolaire !

  • Les élèves de deux classes de Seconde Bac Pro du lycée Poutrain ont récemment rencontré un jeune dessinateur de mangas, Jason Butel.
  • Les élèves de deux classes de Seconde Bac Pro du lycée Poutrain ont récemment rencontré un jeune dessinateur de mangas, Jason Butel.
Contact rapide

Envoyez-nous un mot et nous vous répondrons très vite !
A bientôt

Illisible ? Changer de code captcha txt

Commencez à écrire le texte à rechercher

Le mercredi 1er juin, l'aumônerie du Champsaur a proposé aux élèves ayant participé aux soirées discussion tout au long de l'année à l’internat, une visite de la cathédrale de Gap suivie d'un repas offert par la Cathosphère. Les élèves ont été accueillis par le Père Dubois et Sœur Louisette à la cathédrale à 18h30. Le père Dubois a fait cheminer le petit groupe tout au long des étapes menant au passage de la Porte Sainte. Les élève se sont ensuite rendus dans les parties les plus secrètes de la Cathédrale, passant par les toits et jusqu’au vertigineux clocher qui laissera un souvenir impérissable aux plus courageux. La soirée s’est terminée à la Cathosphère de Gap où tout le monde a pu se régaler de pizzas et gâteaux dans une ambiance festive.